Le dossier

Journée d’information du 3 décembre 2015 de 9h à 17h au Centre socioculturel Nelson Mandela de Loupian

Depuis plusieurs années, sur le bassin de Thau, les professionnels intervenant auprès des personnes âgées mènent ensemble des réflexions sur les problématiques qui impactent leurs actions du quotidien. C’est un véritable réseau interdisciplinaire qui se rencontre régulièrement afin d’améliorer leur efficience sur le terrain. Le CLIC véritable tête de réseau gérontologique sur les bassins de vie, anime des rencontres sur les différents thèmes qui préoccupent les professionnels de son bassin.
Le « Bassin de Thau » a vu ces dernières années sa population se précariser. Les indicateurs économiques et sociaux sont au rouge. La population âgée n’a pas été épargnée par cette évolution. Les professionnels au contact direct des personnes âgées sont de plus en plus sollicités pour des interventions liées aux difficultés budgétaires. Ils sont nombreux à constater le fort impact de ces difficultés sur la qualité de vie, voire même sur la santé et le vieillissement de cette population.
C’est à partir de ce constat que le CLIC Géronthau du Bassin de Thau et l’Unité Territoriale d’Action Gérontologique Cités Maritimes a proposé une 5ème journée de travail, véritable séminaire professionnel local qui a eu pour thème : « Précarité financière chez le sujet âgé Prévention et accompagnement de proximité » – le jeudi 3 Décembre 2015 de 9h à 17h au Centre socioculturel Nelson Mandela de Loupian.

Plus que jamais en effet, il a semblé nécessaire de mutualiser nos réflexions afin d’optimiser nos compétences afin de repérer la détresse des personnes âgées et d’améliorer nos réponses. Nous pouvons et nous devons coordonner nos interventions pour mettre en place des accompagnements sanitaires et sociaux concertés et en phase avec les réalités de notre territoire. Un des facteurs prévalant dans la prévention comme dans la protection de la personne âgée confrontée à une situation de « Fragilité » c’est la difficulté d’adaptation aux évolutions de sa situation. En mettant en commun nos pratiques nous pouvons initier des projets d’accompagnement et même anticiper certaines difficultés afin de remplir nos missions respectives avec plus d’efficacité.

Face aux réalités des situations économiques et des comportements face au vieillissement, on constate que d’un sujet à l’autre des phénomènes de souffrance et d’adaptation peuvent présenter des aspects très différents, il est alors important de pouvoir aborder chaque situation dans sa singularité ; le possible repli sur soi qui peut diminuer la sociabilité, les problèmes de santé, la routine du quotidien, une conduite addictive, la perte d’un compagnon sont autant de critères qui peuvent venir transformer l’aptitude à s’adapter à son environnement. Notre rapport à l’argent et notre culture doivent aussi être interrogées pour mieux comprendre les phénomènes à l’œuvre dans les situations de difficultés financières « récurrentes ».

Au cours de la journée, il a s’agit aussi de décliner les différentes réponses proposées déjà sur le territoire de Sète – Bassin de Thau, qu’il s’agisse, des réponses sanitaires, sociales ou judiciaires, mais aussi d’envisager des évolutions et éventuellement des projets d’actions nouvelles, par exemple de prévention. Cette cinquième rencontre organisée sur le territoire a été une journée d’échange et de partage des pratiques rassemblant de nombreux professionnel(le)s de tous les secteurs qui s’engagent aux côtés des collectivités locales et territoriales, afin de développer une dynamique de territoire effective à l’adresse des personnes âgées les plus démunies face à des situations de « Fragilité » voire de détresse économique et sociale.

Dès lors, la mutualisation de nos savoir-faire et de nos connaissances est indispensable pour agir ensemble et de façon concertée. Ce temps de réflexion pour penser et co-construire ensemble vient enrichir le partenariat tout en illustrant la dynamique de réseau engagée sur ce territoire comme une nécessaire démarche qualitative.

Vous trouverez ci-dessous le programme et les comptes rendus des différentes intervention qui seront mis en ligne au fur et à mesure :

Intervention Théorique – Thème :

« Aspects philosophiques du rapport entre Précarité financière et Vieillissement »

Caroline RICHARD, Docteur en Philosophie, Coordinatrice du Master en Gérontologie Université de Montpellier et du Master inter universitaire en ligne TIL. Compte-rendu disponible     ICI

Atelier 1 : Non recours aux droits : Pourquoi, Comment l’éviter ?

Animatrice : Peggy DREUX, Cadre de Santé Hôpitaux du Bassin de Thau
Modérateur / rapporteur : Laurence Alarcon, Assistante de service social, UTAG Cités Maritimes, Julie PLOSSARD SANTOS pilote de la Plateforme d’Aide et de répits aux Aidants (PARA « l’Ecoutille »)      ICI

Atelier 2 : Précarité budgétaire : Quelles propositions, Quelles perspectives ?

Animatrice : Laurence CAMPOS, CCAS d’Agde
Modérateur / rapporteur : Laure BENOIT, CESF, UTAG Cités Maritimes, Mr VINCENT UDAF de l’Hérault      ICI

Atelier 3 : Précarité financière : Quel impact sur la santé, Quels moyens de prévention ?

Animatrice : Marie-Noëlle Reynier Médecin Gériatre, UTAG Cités Maritimes
Modérateur / rapporteur : Marie-Sylvaine Letard, Infirmière UTAG Citées Maritimes, Carole Rouxel CESF – CCAS Frontignan (animatrice du dispositif Epicerie Sociale et Solidaire) ICI

Table Ronde :

Mme REYNIER, médecin UTAG  : point sur la dénutrition, la fragilité…                      Mme IDIRI, psychologue de la Plateforme d’Aide et de Répits aux Aidants (PARA l’Ecoutille) : intervention sur les troubles cognitifs                                                                 Mr ITIER (Association des mandataires de justice indépendants) : présentation des mesures de protection avec un focus sur le mandat de protection future                         Mme Ellie AMBROSINO, URBANIS : intervention sur le logement et la précarité.